1ère GROSSESSE

 

Le 5 février 2018, en me levant et avec un gros pressentiment, je fais un test de grossesse et il vire au positif en 2 secondes !!!! Je regarde à 3 fois le test … pour être sûre, on ne sait jamais, pas réveillée… Je saute dans tous les sens, mais je ne réalise pas vraiment finalement, je n’en crois pas mes yeux !!!! ça y est je suis enceinte !!!!

 

Je ne dis rien à mon conjoint, je vais travailler, j’appelle mon médecin et le labo pour aller faire une prise de sang et confirmer ma grossesse. J’ai les résultats dans la journée, je suis à 5 SA. Le soir, je prépare un petit diaporama des photos de nous 2 pour lui faire une surprise et inclure la photo du test de grossesse dedans !!!! Quand il rentre du travail, je lui montre le diaporama et quand il comprend, il n’y croit pas, tellement heureux.

 

Nous continuons l’agrandissement de la maison pour finir avant que je ne puisse plus trop bouger :-). Nous imaginons ce petit bébé, nous réfléchissons à notre organisation, aux prénoms, à ce qu’on veut lui inculquer comme valeurs et les principes que nous avons….

 

Le 10 mars, je commence à saigner, je perds une masse dans le lit. Je ne réalise pas je crois et le week-end passe, je saigne un petit peu… Le lundi, je saigne toujours, j’appelle les urgences maternité pour leur demander quoi faire et la personne me dit de venir immédiatement aux urgences.

J’appelle mon conjoint au travail, nous nous rejoignons aux urgences. Après presque 1 h d’attente, un interne nous reçoit.

 

Il ne veut pas que mon ami vienne avec moi pour l’échographie, je suis seule et tellement effrayée, mais mon ami n’a pas le droit de venir me tenir la main pour accuser le coup de la terrible nouvelle qu’on est en train de m’annoncer. L’interne me confirme qu’il n’y a plus de bébé, et que je fais une fausse couche.

 

Je ne peux pas le croire… je suis dévastée et il faut que je l’annonce à mon ami qui est dans la pièce d’à côté …

 

L’interne nous explique que « CA ARRIVE » à environ 10 à 15 % des femmes donc NORMAL QUOI !!! Il ne se rend pas compte que nous n’avons pas envie d’entendre ce genre de chose !!! Il nous dit que ce n’est pas notre faute, qu’on n’y peut rien, c’est comme ça !!!! NORMAL QUOI !!!! « Mais ne vous inquiétez pas, cela ne vous empêchera pas de retomber enceinte et que tout se passe bien cette fois-ci ». Ah bein parfait, c’est vrai que c’est la 1ère chose à laquelle je pense à l’instant ….

Nous avons besoin de réponse mais personne ne nous en donne.

 

Après tout le blabla de l’interne, que je n’écoute qu’à moitié, et des analyses de sang, nous rentrons.

 

Je suis dans un état un peu végétatif, je suis sous le choc… notre bébé !!!!! Je l’ai perdu !!!!

 

Mon médecin me met 3 jours d’arrêt pour que je puisse me reposer. Je pleure, un peu, et j’essaye d’aller de l’avant. Nous faisons comme si de rien n’était devant nos familles, nos amis. Nous le disons un peu plus tard à nos familles et à un couple d’amis proches.

Du coup, nous sourions sans rien dire, sourit aux blagues et aux questions de « quand est-ce que vous faites un bébé » ou « tiens, machine est enceinte !!! », bref vous connaissez sûrement ça….

 

Début 2019, nous demandons à passer des examens pour être sûr que nous n’avons pas de problèmes qui aurait pu causer cette fausse couche.

 

Mon ami passe un spermogramme.

 

Moi je fais des analyses de sang, des échos à différentes périodes de mon cycle, et une hystérosalpingographie (une radio de l’utérus terriblement invasive physiquement et psychologiquement). Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour avoir des réponses…. Rien d’anormal dans les résultats. Donc toujours autant de questions.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now