LES RENDEZ-VOUS

 

Les rdv avec le biologiste et la psy sont le 2 juillet. Le biologiste, très sympa, nous explique la procédure en détail, avec des schémas, un peu sur le ton de l’humour pour nous mettre à l’aise (ce qui fonctionne car nous sommes très stressés par les rdv). Nous posons les questions que nous avons en toute confiance. Le rdv avec la psy, plus rapide, elle nous explique qu’elle est disponible pour nous tout au long de la procédure. Nous pouvons prendre rdv avec elle si besoin, car la procédure peut-être dure pour le couple.

 

Nous sortons rassurés et en confiance par rapport à l’équipe du centre qui va nous suivre tout au long du protocole. Soulagés également car nous avions des peurs par rapport au traitement et aux effets secondaires.

 

Nous devons attendre le 28 juillet pour avoir un rdv avec la gynéco et la sage-femme qui nous dirons QUAND nous allons commencer la procédure... Les semaines sont longues, il faut être patient pour ce genre de choses …

 

Le 28, la gynéco nous annoncent que nous allons commencer la procédure sur mon cycle d’août donc le 7 août … Elle nous donne les documents administratifs que nous devons signer pour lancer la procédure et nous montre le calendrier des injections et rdv pour les prochaines semaines. Ensuite rdv avec la sage-femme qui nous montre comment procéder pour faire les injections et nous explique les dosages et le calendrier (photo).

 

Début des injections le 7 août, écho et PDS les 12, 14 et 17 août. En fonction de l’écho du 17, nous savons quel jour la ponction a lieu, en principe le 19 pour un transfert le 24 ....

 

On nous donne des ordonnances avec une liste de médicaments « longue comme le bras ». Nous ressortons du rdv avec la tête pleine. Pleine d’informations, pleine de stress aussi car cela fait beaucoup de piqûres et surtout beaucoup à retenir.

 

Nous en discutons au calme (au resto :-)) pour voir quelle est l’organisation des prochains jours, prochaines semaines par rapport à nos agendas, aux jours des rdv (écho, PDS, …), aux jours que nous devons prendre, en parler ou non à nos responsables au travail... Et on calcul que SI le transfert du 24 août fonctionne cela aboutira à une naissance courant mai ou juin :-). On se projette déjà sur l’organisation de la grossesse, de l’année 2021 ... bref on s’emballe comme d’habitude, mais qu’est-ce que cela fait du bien de reprendre espoir. Et puis après, on réalise que cela peut mal tourner comme pour les 1ères grossesses mais on essaye quand même de rester un peu positifs.

Lire la suite ...