LE TRANSFERT

La gynéco m’appelle pour me donner le traitement à prendre à partir du moment où mon cycle reprend. Je dois prendre du PROVAMES à J1 pendant au moins 10 jours.

 

Je commence le traitement le 24 octobre. 1er contrôle écho, PDS le 2 novembre, l’utérus est à 4 mm, beaucoup trop juste pour l’implantation donc je double la prise de comprimés pour le traitement, prochain contrôle dans une semaine.

 

2ème contrôle, le 9 novembre, et mauvaise nouvelle, je ne réponds pas assez au PROVAMES, l’utérus ne fait que 4,6 mm.

La gynéco m’appelle pour me dire que je dois attendre, encore, mon retour de cycle pour partir sur des injections de décapeptyl 0,1mg en plus du PROVAMES (4 comp/jour). Encore une déception, toute cette attente est dure à gérer.

Allé c'est parti. Nous sommes le 9 décembre et je peux commencer mon nouveau traitement car mon cycle vient de commencer.

1 injection de DECAPEPTYL 0.1 mg et 4 comprimés / jour de PROVAMES pendant 10 jours. Je suis soulagée de pouvoir commencé ce nouveau traitement et on croise les doigts pour aller jusqu'au transfert cette fois-ci :-) . Rdv écho et PDS le 18 décembre pour contrôler tout ça.

Aujourd'hui, 18 décembre ; 1er contrôle pour ce nouveau traitement....

Verdict ... Je fais la PDS et ensuite à l'écho. La sage-femme me dit que je ne suis qu'à 4.4 mm à certains endroits et peut-être 5 au maximum mais elle doit le faire confirmer par la gynéco.

Je repars déçue car je sens bien que ce ne sera pas encore pour cette fois. J'appelle mon ami, lui aussi est déçu mais bon , encore une fois, on n'a pas le choix que d'attendre...

La sage-femme doit m'appeler en début d'après-midi pour me dire en fonction le PDS comment on ajuste le traitement. PATIENCE, PATIENCE, ...

14h, appel de la sage-femme : TRANSFERT PROGRAMMÉ LE 23 DECEMBRE !!!! apparemment mes analyses sont bonnes donc on se lance !!!!

Je continu mon traitement jusqu'au transfert et je prends du PROGESTAN 3 fois par jours à compter de ce soir.

Je ne réalise pas !!! et là ça y est je panique !!! Et s'il ne tenait pas, et si je refaisais une FAUSSE COUCHE !!!

Cette fameuse question qui nous bouffe à chaque grossesse !!! Je vais essayer de rester positive mais c'est dur de ne pas s'inquiéter ...

ON CROISE FORT LES DOIGTS

Nous sommes le 23 décembre, c'est le jour J... J'ai continué mon traitement comme indiqué. Nous arrivons au CHU et nous nous présentons au secrétariat. On attend un peu dans la salle d'attente et une interne et une médecin viennent nous chercher.

Nous rentrons dans une pièce et elles nous montrent une pièce plus petite où nous attend, par le biais d'une petite fenêtre, une femme, une biologiste, à qui nous devons donner nos pièces d'identités afin qu'elle vérifie les données qu'elle a.

Elle nous rend nos documents et nous rappelle que nous avions 2 embryons congelés. Elle nous précise qu'ils ont décongelé un des embryons, qu'il a survécu à la décongélation et qu'il continu même d'évoluer, ce qui est une très bonne chose.

On me demande de me mettre en position gynécologique car nous allons procéder au transfert. Mon ami s'installe à côté de ma tête, et la médecin commence le transfert. Et d'un seul coup, je me mets à pleurer, j'ai peur... Peur de le perdre lui aussi, peur de l'échec, peur de m'attacher à lui et de devoir lui dire encore une fois "au revoir" !!! Je suis terrifiée. Mon ami essaye de me rassurer et la médecin me dit que c'est terminé. Le transfert est fait....

 

Elle nous informe que la date de grossesse est au 18 décembre soit 5 jours avant le transfert (car embryon congelé à J5). J'aurais 3 prises de sang à faire les 4, 6 et 8 janvier et une écho à 6 semaines soit fin janvier. Je dois continuer mon traitement jusqu'au prises de sang et si tout se passe bien, jusqu'au 3 mois de grossesse.

Nous ne réalisons pas, nous rentrons chez nous sans trop en parler, car on ne veut pas s'affoler ...

Le 4 janvier, c'est l'heure d'aller faire la prise de sang de contrôle. GO au labo ... j'ai la réponse dans les 2h qui suivent... PDS positive !!! je suis enceinte, j'envoie un message à mon chéri pour lui dire, nous sommes contents... enfin je crois.

Les 2 autres prises de sang montrent que le taux de BHCG évolue très bien, tout est normal pour le moment.

Nous partons en vacances, ça va nous faire du bien de se changer les idées et de respirer.

Les 1ers jours sont compliqués, je ne réussis pas à décompresser. Je suis terrifiée à l'idée de perdre ce bébé, je n'arrive pas à me réjouir de cette grossesse, à profiter. Je crois que je fais même un déni pour me protéger car je n'ai pas l'impression d'être enceinte ... pas vraiment de symptômes à part la fatigue ...

Je décide d'essayer d'avancer pour profiter un maximum de cette grossesse, enfin autant qu'il en soit possible vu notre parcours. J'ai pris rdv avec ma kinésiologue ainsi qu'avec la psy du centre de PMA. J'ai besoin d'évacuer et j'ai besoin d'aide pour ça, je n'y arrive pas toute seule et malgré tout le soutien de mon chéri, ça ne change rien, je n'y arrive pas.

Croisons les doigts pour que cela me soulage et me libère car je veux profiter de mon ventre qui grossit, des nausées, des petits désagréments de la grossesse, mais surtout je ne veux pas communiquer de mauvaises ondes au bébé.

Prochain contrôle le 29 janvier ...

Lire la suite ...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now